Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité

Allée de Yorktown
41100 Vendôme
Longtemps dissimulé par un mur du XIVè s ., le décor qui s’offre maintenant au regard a été dégagé en 1972.
Il s’agit là d’une réalisation a fresco, dont il ne subsiste que quelques fragments, lambeaux remarquables d’une œuvre qui devait orner les trois murs de la salle capitulaire.
Il faut être attentif, chercher des détails, tenter de comprendre ce que pouvait être le programme iconographique de l’ensemble.

Les scènes sont séparées les unes des autres par un mur de pierres appareillées, ocre ou gris.

Dans l’angle gauche, sous une architecture feinte, se devinent deux personnages, l’un en position frontale, l’autre de profil. La comparaison avec certaines miniatures (Trésor de la cathédrale d’Auxerre) permet d’y reconnaître la rencontre avec les Pèlerins d’Emmaüs (le Christ leur révèle son identité au cours du repas en rompant le pain comme au moment de la Cène). Il y a donc une série de scènes se déroulant après la Résurrection.

La scène de la Pêche miraculeuse, presque complète, se lit aisément. Sur les flots animés de vaguelettes, la barque est occupée par dix apôtres aux visages étonnamment expressifs. Mais est-ce le filet chargé de poissons qui les surprend ainsi ?

A droite de la barque, les jambes du personnage sont celles de Pierre qui rejoint le Christ sur la rive. Le Christ est peint sur un fond ocre rouge, vêtu de riches vêtements aux savants plissés.
Il est aussi présent dans la scène suivante, à côté d’une sorte de siège sur lequel est installé un autre personnage. C’est une représentation rare de l’Intronisation de Pierre, de la mise » en cathedra » du premier évêque de Rome. Cette scène est en rapport direct avec l’histoire de l’abbaye de Vendôme. En 1095, l’abbé Geoffroy Ier, lors d’un voyage à Rome, permet par son soutien financier au pape Urbain II, en lutte contre l’antipape Guibert, de se maintenir à la tête de l’Eglise. Urbain II vient en France en 1095-96 prêcher la première croisade. Il séjourne à Vendôme du 19 février au 3 mars 1096. Le décor de ces murs a probablement été réalisé soit pour sa venue, soit juste après pour rappeler son passage (fin XIe-début XIIe s.)

Les deux autres scènes, très lacunaires, sont interprétées comme étant :
- le Départ en mission des apôtres
- l’Ascension

L’état de conservation exceptionnel permet de mieux comprendre comment étaient réalisés ces décors muraux sur enduit frais : superposition des couches de peintures pour les drapés et plissés aux dégradés subtils, visages soulignés de vert foncé, rides d’expression en fines lignes blanches, joues marquées d’ocre rouge, filet à poissons peint d’un trait de chaux en léger relief.

Un peu d’histoire sur l’Abbaye de la Trinité :
Cette abbaye bénédictine, fondée au XIe s., à l’initiative du comte Geoffroy Martel, atteint son apogée aux XIIIe, XIVe et XVe s., époques de reconstruction de l’église actuelle.
Terminée par la façade flamboyante dans les premières années du XVIe s., cet édifice a conservé quelques éléments romans, notamment à la croisée du transept.
Le grand clocher à flèche de pierre du XIIe s. témoigne de la grande virtuosité des constructeurs romans que l’on retrouve à Beaulieu-Les-Loches et Chartres.
Au XVIIIe s., les bâtiments conventuels sont reconstruits sur des murs plus anciens, tout en conservant quelques éléments romans tels que les oculi de la cour du cloître.
La façade sud, édifiée par la Congrégation de Saint-Maur de 1734 à 1740, est ornée de trois grands frontons à décor de feuillages, blason, devise. Au centre, sous l’horloge, le cadran solaire et la méridienne ont été peints en 1779.

Pour aller plus loin : bibliographie
Frédéric LESUEUR, Les églises de Loir-et-Cher, A. et J. Picard, Paris, 1969.
Hélène TOUBERT, Cahiers de civilisation médiévale, XXVI, n°4, octobre 1983, Poitiers.
Jean TARALON, Congrès archéologique 1981, Société française d’archéologie, Paris, 1986.
Christian DAVY, Vincent JUHEL, Gilbert PAOLETTI, Peintures murales romanes de la vallée du Loir, Editions du Cherche-Lune, 1997.
Langues parlées
  • Anglais
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 1 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 2 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 3 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 4 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 5 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 6 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 1 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 2 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 3 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 4 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 5 - Vendôme
  • Salle capitulaire de l'ancienne abbaye de la Trinité 6 - Vendôme
Photos Localisation