Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Vendôme, ville-jardin



Vendôme a conservé depuis le XVIIème siècle un patrimoine unique d’espaces verts et de jardins sur une centaine d’hectares, toujours fleuris et entretenus avec passion dans une logique respectueuse de l’environnement.

 

Spécialistes notamment de la mosaïculture, les jardiniers réalisent chaque année de véritables fresques florales, perpétuant le classement de Vendôme en ville fleurie, spécialement sur la pente des petits jardins, dans le square Belot, la cour de la bibliothèque…

 

Depuis 2009, la Ville de Vendôme a décidé d’agir pour la préservation de l’environnement. C’est ainsi que les services municipaux n’utilisent plus de pesticides dans les parcs et jardins, les rues… mais pratiquent désormais le désherbage thermique, le paillage, la végétalisation…

 

Le Parc Ronsard

le parc ronsardA quelques pas du centre ville, l'ancien collège des Oratoriens (où Balzac fût élève pendant 6 ans) et son cadre de verdure sont à la fois un lieu de vie, de souvenirs et de repos. Vendôme a su préserver ses parcs et jardins. De la rue du Change, rue piétonnière, on accède au parc Ronsard (île du Paradis et ancien potager des Oratoriens) par une passerelle. Là, un immense platane de 1759 surplombe un des bras du Loir. Un vieux lavoir du XVème, restauré par l'Association Résurgence, rappelle que la rivière est partout et que les battoirs des lavandières animaient l'arrière des maisons. Quelques pas encore et vous êtes dans la cour de récréation du collège où Balzac, enfant, aimait jouer.

 

Le parc du Château de Vendôme

parc du château de vendômeLe cèdre majestueux planté en 1807 et la vue panoramique sur la ville sont les points d'orgue de ce parc d'agrément de 6 hectares. 

La "promenade" (site classé depuis 1944) créée durant le XIXème siècle ménage plusieurs surprises visuelles "d'effets" dans lesquelles la lumière joue un rôle important comme la découverte du jardin intérieur, petit paradis enclos, ou l'apparition des clochers de la ville aux détours d'un chemin.

Une collection d'hortensias présente les nombreuses variétés créées par Emile Mouillère et ses descendants, horticulteurs vendômois de la fin du XIX° jusqu'au milieu des années 1950. Le visiteur peut ainsi redécouvrir ces variétés vendômoises de renommée internationale, fruits d'un patient travail de croisement et de sélection. En été, des expositions sont présentées dans le parc et dans l'orangerie.

 

Info : Le parc Ronsard et celui du château comportent de nombreux arbres plus de deux fois centenaires avec un réel intérêt botanique.


La pente des Coutis

pente des coutisLa réhabilitation de la pente des Coutis a pour objectif de maintenir un vignoble actif sur le coteau, en partenariat avec les viticulteurs et les riverains. Elle valorisera aussi le paysage agricole en plantant un jardin ampélographique, un verger, mais aussi des haies champêtres. Toutes ces actions sont menées en collaboration avec des associations locales telles que le syndicat des producteurs des Coteaux du Vendômois, les Croqueurs de pommes Maine-Perche, l'association de quartier Les Provinces et Perche nature. Une table d'orientation et un réseau de chemins de randonnée ont également été créés pour présenter le paysage pittoresque de la Vallée du Loir.

 

D’autres jardins à visiter en Vendômois…