Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Chemin de Saint-Jacques de Compostelle



Au Moyen Age, le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle comptait parmi les trois grands pèlerinages que tout bon Chrétien se devait d’effectuer avec Rome et Jérusalem.

Des quatre coins de l’Europe, les pèlerins de Saint-Jacques se mettaient en route vers la Galice.

Pour des raisons pratiques, ils finirent par converger sur des voies précises et des lieux de rassemblement se constituèrent au départ de Paris, Vézelay, Arles et Le Puy-en-Velay.

 

Quatre voies principales partent donc de France vers Saint-Jacques-de-Compostelle :

  • La Podiensis, à partir du Puy en Velay
  • La Lemovicensis, de Vézelay
  • La Tolosana, d’Arles
  • La Turonensis, de Paris

Cette dernière, la plus ancienne, se divise en deux branches qui se rejoignent à Tours :

  • l’une passe par Orléans, Blois et Amboise
  • l’autre venant de Chartres traverse le Vendômois

 

Ce chemin de Tours, peu accidenté, est de plus en plus emprunté par les marcheurs et les cyclistes (La véloroute Saint Jacques de Compostelle via Chartres). La beauté des paysages et la richesse des monuments le rend d’autant plus attractif.

Vendôme, ville étape, offre aux visiteurs et aux pèlerins un patrimoine jacquaire important : rue et chapelle Saint-Jacques, peintures, vitraux et statues.